Partagez|

Gabriela Vargas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : Gabriela Vargas
Mer 25 Mai - 18:34


Humain
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humain

Personnage sur l'avatar - Anime : Neliel Tu Oderschvank - BLEACH


‘‘
Gabriela Vargas
who is
here ?

◮ Genre : Femme
◮ Naissance : 1989 - MEXIQUE
◮ Groupe : Humaine
◮ Orientation Sexuelle : Asexuelle
◮ Autre : Elle est actuellement au chômage

[Vous êtes libres de faire soit des paragraphes, soit une liste d'adjectifs, soit les 2 si vous en avez envie]

SERVIABLE ⁑ TRAVAILLEUSE ⁑ MATURE ⁑ HONNÊTE ⁑ AMBITIEUSE ⁑ MODESTE ⁑ DIGNE DE CONFIANCE ⁑ ÉCONOME ⁑ COURAGEUSE ⁑ DÉBROUILLARDE ⁑ AUTORITAIRE ⁑ CONFORMISTE ⁑ MYSTÉRIEUSE ⁑ SOLITAIRE ⁑ CYNIQUE ⁑ DISTANTE
he
ad
bo
dy
◮ Origine/Type : Hispanique
◮ Taille & Poids : Elle mesure 1m75 pour 62kilos
◮ Corpulence : Le travail physique l'a permit d'avoir un corps d'athlète
◮ Couleur des yeux : Ambre. Ils peuvent également virer au vert
◮ Couleur des cheveux : A la base brune, elle est passée au vert quelques mois après son arrivé à Ottawa
◮ Autre : Elle a un tatouage au milieu du dos (le chiffre trois) ainsi qu'un accent très prononcé
◮ Style vestimentaire : On peut le décrire comme simple. Souvent vêtue d’un jogging et d’un t-shirt, Gabriela n’a rien de féminin. Elle n’est pas là pour plaire, elle a juste besoin d’une tenue qui lui permet de travailler convenablement. Et pour avoir de belles tenues il faut avoir un certain budget, ce que n'a pas Gabriela.
Histoire
Gabriela est née dans le quartier d’Anapra qui se situe au nord-ouest de Ciudad Juárez. Il s’agit d’un des quartiers les plus pauvres qui entoure cette ville. De manière générale, vivre à Ciudad Juárez n’était pas la meilleure idée quelque que soit le quartier où vous vous situez. En effet il s’agit de la « ville du crime », la ville la plus dangereuse du Mexique. Entre les oppositions entre cartels et les meurtres (en particulier chez les femmes), rien ne va. Quand on vit à Ciudad Juárez, il faut être capable de vivre dans la peur.

Gabriela ne faisait pas partie d’une famille nombreuse, elle était la dernière d’une fratrie de 3 enfants. Alejandro, l’ainé, ne semblait pas porter un grand attachement envers les deux derniers. Imbu de sa personne, il n’a jamais fait d’effort pour sa famille. Il finissait généralement dans les caniveaux après avoir enchainé plusieurs bars dans la même soirée. Il n’apportait rien à la famille, à part de l’inquiétude. Rafael, le deuxième, était un simple d’esprit mais agréable à vivre. Travailleur, il a toujours passé sa famille avant tout le reste.
Daniela et Enrique, leurs parents, n’avaient rien de fusionnel. Leur union venait d’un mariage arrangé, un amour à sens unique. Elle ne le montrait pas, mais Daniela souffrait de cette relation.

Le père de Gabriela avait fait un emprunt à l’un des cartels se trouvant à Ciudad Juárez. Son travail ne lui permettait plus de subvenir aux besoins de la famille malgré l’aide apporté par son deuxième fils. Il devait verser chaque mois au cartel une partie de son salaire en guise de remboursement. Dans le cas contraire, il verrait un de ses enfants mourir et sa femme torturée sous ses yeux.

15 ans - Engloutie par les dettes de son père, Gabriela n’eut que d’autre choix de travailler. Sans le moindre diplôme, elle devait se contenter des petits jobs proposés en ville. Souvent physique, les débuts étaient épuisants et démoralisants mais elle n’a jamais renoncé. Gabriela le savait, elle avait besoin de cet argent pour ses parents, pour sa famille. Il était impensable pour elle de les abandonner.

18 ans - Lors d’une soirée en famille, elle prit conscience de la signification du mot « cauchemar ». Des hommes du cartel étaient venus chez eux pour demander leur reste, et pas de la manière la plus douce. Entre les tables renversées, les objets cassés, les armes pointées, cette soirée virait au cauchemar. Leur patron réclamait son dû depuis quelques jours, et il était temps de lui donner. Enrique n’ayant rien à leur donner et se mit à genoux pour leur demander grâce une nouvelle fois. Il était trop tard, un des hommes le poussa violemment contre le sol avant de tirer sur Rafael. Daniela n’arrêtait pas de crier à la vu du sang et du corps inanimé de son fils. Gabriela de son côté, restait immobile, choquée par la scène dont elle venait d’assister. Ils étaient partis comme si de rien n’était, des monstres, voilà ce qu’ils étaient. Les obsèques de Rafael ne se firent pas attendre.

Ils allaient revenir dans les jours suivants, et Enrique devait trouver une solution. Gabriela qui était rentrée un peu plus tôt, entendit des cris entre sa mère et son père. Elle n’avait pas pour habitude d’écouter aux portes mais l’intensité de l’altercation était tellement forte et inhabituelle, qu’elle ne pu s’en empêcher. Son père n’avait absolument aucun scrupule. Il avait vendu Gabriela à ces brutes, seulement pour être tranquille jusqu’au mois prochain. Que pouvait-elle dire ? Rien, absolument rien. Elle voulait crier mais seul des larmes coulaient sur son visage. Elle se sentait trahie, humiliée. Mais elle ne pouvait pas s’apitoyer sur son sort éternellement, le temps était compté et elle devait rapidement fuir son pays. Elle en voulait terriblement à son père, lui qui n’avait pas pris ses responsabilités.

Alors qu’elle partait, sa mère qui avait remarqué sa présence l’arrêta nette avant de la prendre dans ses bras. Pas un mot seulement une étreinte. Gabriela l’avait compris, sa mère ne lui en voulait pas de son départ précipité. Elle quitta sa mère, le cœur lourd.

18 – 24 ans - Avant d’arriver à Ottawa, Gabriela enchainera des petits boulots sans réel idée de destination. Elle passera par El Paso, Oklahoma City, Kansas City, Chicago et Toronto avant de s’arrêter définitivement à Ottawa où elle trouvera un travail stable et fiable en tant que serveuse dans un restaurant. Elle se retrouvera au chômage deux ans après suite à la faillite du restaurant.  



Le Joueur

◮ Prénom/Surnom : MAMIE
◮ Âge : Je suis vieille, très vieille
◮ Comment as-tu trouvé le forum ?  fouet
◮ Et comment tu le trouves, maintenant ?  omg
◮ Qu'est ce que t'inspire le mot "Outaouais" ?  yay
◮ Quelque chose à dire ? A MORT LES BROCOLIS
Revenir en haut Aller en bas

Gabriela Vargas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une pianiste de génie
» Ton humeur en smiley
» [Combat Test 2 VS 1] Myst Vs Gabriela & Karen Erra
» Arianna Vargas
» [TERMINÉ] [Fevrier 1990] Un fiore pericoloso [Feat.Lovino Vargas]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOLDEN NIGHT :: Personnages :: Présentations :: Dossiers :: Fiches Validées :: Humain-