Partagez|

Comme un chant d'enfant (feat Morgan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : Comme un chant d'enfant (feat Morgan)
Lun 18 Juil - 19:04



avatar
Invité
Invité



‘‘



" Comme un chant d'enfant "


" 5, 4, 3, 2, 1, 0. J'ai ouvert mes yeux sous l'eau. " De Si de Larmes, Barcella


Feat Morgan

Grand-mère, je vais chanter devant des gens. J'ai un peu peur, mais je vais le faire.

C'est une après-midi d'été. L'air tiède pèse mais un vent frais parvient à le rendre facilement supportable. Au milieu des rues sont rassemblées une dizaine de personnes. Toutes regardent quelque chose. Un spectacle, celui de la compagnie " The Way ".

Aujourd'hui, ce ne sont pas les artistes qui tiennent le rôle principal. Ce sont les deux marionnettes, Gil et Joyce. Toutes deux chantent, dansent, rient, discutent. Derrière le mini-théâtre créé pour l'occasion se trouvent Eileen et Flo'. Chacun a un micro ainsi qu'une main, la jeune fille aux cheveux roses dans Joyce, le tatoué dans Gil. C'est la première de leur dernière trouvaille, celle de Wil' plus exactement, " Comme un chant d'enfant ".

" Twinkle twinkle little star "

La cristalline voix d'Eileen s'élève, comme une caresse sur le visage. Ils reprennent les vieux classiques anglais, les comptines pour enfants les plus connues. Une nouvelle commence d'ailleurs, chantée cette fois-ci en duo.

" Skip, skip, skip to my Lou! "


Eileen pourrait aussi frapper par son ton, mais aujourd'hui elle a choisi d'être douce. C'est peut être un peu plus elle aussi. Cela n'empêche pas les possibilités d'être infinie. La dernière comptine commence, la dernière de six.

" London bridge is falling down "

Ce spectacle est court. Vingt minutes, peut être vingt-cinq. Les marionnettes s'arrêtent, les deux chanteurs se lèvent et, main dans la main, saluent sous les applaudissements des quelques spectateurs. Mais Eileen s'éclipse, c'est Flo' qui prend la parole.

" Merci à tous d'avoir regardé les spectacle en entier! Vous avez aujourd'hui assisté à quelque chose de non abouti à vrai dire, la première, améliorable certainement, de " Comme un chant d'enfant ". N'étant pas fini, nous aimerions avoir vos avis. Quelques artistes de notre compagnie, "The Way", vont passer vous poser des questions. N'hésitez-pas à être franc! Et bonne journée! "

Eileen s'approche d'un jeune homme à peine plus vieux qu'elle aux cheveux noirs remontés en queue de cheval. Un grand sourire aux lèvres, elle l'aborde.

" Bonjour! Je m'appelle Eileen. Avez-vous regardé le spectacle? Si oui, pourriez-vous m'en dire un mot? "

Grand-mère, j'ai fait des progrès, j'ai réussi. J'ai chanté, et ils ont applaudi.

© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Comme un chant d'enfant (feat Morgan)
Mer 27 Juil - 13:19



avatar
Invité
Invité



‘‘
J’aurais dû être à la maison, en train de prendre mes cours en ligne. J’ai du retard, beaucoup de retard. Si mes parents l’apprenaient, je passerais un sale quart d’heure. Mais les cours ça ne m’intéressent pas. Je ne veux pas avoir à prendre des cours, à faire des stages, à passer des diplômes… Je ne veux pas avoir à travailler non plus. En y réfléchissant, je me dis que j’aimerais trouver un mari fortuné qui pourrait s’occuper de moi sans que j’ai à travailler de ma vie.

Cependant, ce n’est qu’un rêve que je sais très difficile, voire même trop difficilement réalisable. Alors il faut que je travaille, que je prenne des cours, bla bla bla… J’en ai rien à faire de tout ça. Je préfère me promener en ville.

Aujourd’hui, alors que je me promène en ville, je remarque un regroupement de gens. Curieux, je m’approche et découvre un mini-théâtre de marionnettes. Un truc de gosse, rien d’intéressant. Mais alors pourquoi je reste ? J’écoute ces voix, je regarde ces marionnettes, comme captivé. Agacé surtout par mon intérêt pour ça. Je veux bien jouer les enfants parfois, mais ça ne veut pas pour autant dire que j’aime ce genre de choses.

Bientôt, le spectacle se termine, à mon grand soulagement, même si au fond de mon cœur je ressens une intense déception. J’applaudis, plus pour suivre le mouvement que par envie propre. Mais aussi par politesse, un peu. Alors que l’un des deux protagonistes du spectacle parle, je cherche à partir, retourner à mes occupations quotidiennes.

Ma fuite est cependant interrompue par la fille qui chantait. Lorsque je la vois s’approcher de moi, j’ai un mouvement de recul. Bon sang, pourquoi c’est moi qu’il a fallu qu’elle interroge ? N’a-t-elle pas vu que j’ai l’air tout sauf réjouis de son spectacle ? Pour seule réponse, je secoue la tête et fait deux pas en arrière. Laisse-moi tranquille, va-t’en, je ne veux pas te parler à toi, femelle !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Comme un chant d'enfant (feat Morgan)
Ven 29 Juil - 17:09



avatar
Invité
Invité



‘‘
Au milieu des chants d’oiseaux, des rires d’enfants, un vent glacé secoue le ventre d’Eileen. Son visage enfantin se décompose, se brise en mille morceaux. Son cerveau s’active, tourne à cent à l’heure, trop vite, trop vite. Qu’a-t-elle fait de mal ? Quelle est cette désagréable sensation qui lui noue soudain la gorge et les entrailles ? Doit-elle laisser là l’inconnu ou bien porter son courage et le lui montrer afin qu’il sache qu’elle ne lâche jamais ?  Elle ne peut arrêter ses méninges se torturant, se contorsionnant pour comprendre le pourquoi du comment. Elles s’emmêlent, se démêlent, se chevauchent, mais ne parviennent jamais à trouver la solution, le produit final. Un refus. Un refus qui la rend malade. Elle n’en a jamais connu. Alors pourquoi là ? Pourquoi aujourd’hui ? Pourquoi lui ?

Grand-mère, j’ai eu le courage de chanter. Mais suis-je assez forte pour essuyer un refus ?


Elle n’en est pas sûre. Elle aurait même plutôt l’intime conviction que si elle part maintenant sans réponse elle se demandera chaque jour ce qui a pu amener une telle réaction. D’ailleurs, la question traverse son estomac en en rayant les parois, passe sa trachée en laissant une amertume brûlante et vient se glisser au coin de sa bouche où elle ne demande qu’une chose : s’envoler, se mêler aux oiseaux et aux nuages, se perdre dans le ciel. Et finalement Eileen a à peine le temps de faire en sorte que sa réponse soit dite poliment et elle ne peut sceller ses lèvres plus longtemps.

« Monsieur ? Y aurait-il un souci ? »


Du rose vient se glisser sur ses joues alors que son regard reste droit et sûr. La gêne lui serre la gorge ainsi que l’appréhension de la réaction de l’inconnu. Pourtant, instinctivement Eileen aurait voulu l’apaiser par des gestes, des mots, mais elle sait qu’aujourd’hui elle ne peut pas. Ce n’est pas le même contexte qu’avec des amis, ou au moins des connaissances. Elle ressemble à un lapin pris dans les feux d’un phare au milieu de la nuit. Elle voudrait s’échapper mais elle ne peut pas, elle veut affronter ce monstre géant qui l’effraie.

Car oui, malgré son maigre format et son air aussi effaré que le sien, l’inconnu rend la demoiselle anxieuse. Lui donne envie de se cacher sous sa couette. Eileen a toujours été acceptée par tout le monde. Elle ne connaît pas la sensation blessante, tordante du rejet. Elle aimerait demander à l’aide, mais sa fierté le lui interdit. Alors elle reste, pleine de bonne volonté, devant cet homme qui ne veut pas d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Comme un chant d'enfant (feat Morgan)



Contenu sponsorisé




‘‘
Revenir en haut Aller en bas

Comme un chant d'enfant (feat Morgan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Comme au bon vieux temps ! (feat Stefan)
» F*ck, I hate sunshine ! - feat. Morgan
» Pour l'amour d'un enfant [feat Dean Hodgkin - guest Alois]
» Pourquoi es tu comme ça avec moi ? | feat Moby
» Qu'est-ce qui te ferait plaisir, mon enfant?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOLDEN NIGHT :: Ottawa :: Avenues :: Les rues commerçantes-