Partagez|

Faber est suae quisque fortunae - Noctis D. Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : Faber est suae quisque fortunae - Noctis D. Morgan
Mer 10 Aoû - 22:35


Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Monstre

Monstre : VAMPIRE ▶️ Buveur de sang sensible aux rayons UV. Notre protagoniste voit sa force physique, ses sens et sa vitesse augmenter chaque fois qu'il consume du sang humain. Ses capacités de guérison et son espérance de vie montent au même rythme que sa température corporelle et que son pouls diminuent, au jour le jour.
Personnage sur l'avatar - Anime : Makishima Shougo - Psychopass


‘‘

Noctis D. Morgan
tu fui ego eris

◮ Genre : Masculin.
◮ Naissance : Le 27 mai de l'année 1994 à St-John's.
◮ Groupe : Monstres.
◮ Orientation Sexuelle : Hétérosexuel.
◮ Autre : Possède un Bac en théâtre, mais travaille à temps partiel dans un club vidéo et joue du piano dans des mariages pour arrondir ses fins de mois.


Intelligent ⁑ Curieux ⁑ Inventif ⁑ Impulsif  ⁑ Charismatique ⁑ Joueur ⁑ Narcissique ⁑ Indépendant ⁑ Égoïste  ⁑ Théâtral ⁑ Énigmatique ⁑ Nostalgique ⁑ Détaché ⁑ Secret  ⁑ Affectueux ⁑ Possessif ⁑ Manipulateur ⁑ Solitaire ⁑ Confiant  ⁑ Imprévisible ⁑ Coquet ⁑ Passionné ⁑ Nocturne ⁑ Déloyal ⁑ Créatif ⁑ Menteur ⁑ Observateur

Vous connaissez peut-être, dans votre cercle d'amis, un gars un peu louche. Celui qui parle plus fort que les autres, qui ne doute pas de ses capacités et qui aime lancer des répliques hallucinantes avant de les éloigner d'un mouvement de l'épaule, riant de la bonne blague à laquelle l'autre a mordu. Sauf que, à la fin de la journée, on se demande toujours si c'était vraiment une blague ou pas. Voilà exactement qui est Noctis : le jeune homme qui pourrait soudainement devenir un meurtrier avéré et ne susciter, dans son cercle d'ami, aucune surprise. Certes c'est un peu morbide dit comme ça, mais ça a le mérite de vous faire comprendre. On ne devrait jamais s'approcher d'une bête sauvage sans avoir été averti de son côté dangereux. Du côté plus plaisant, néanmoins, il ne faut pas oublier de mentionner son charisme, son enthousiasme enfantin et son jeu admirable. Un véritable menteur né. Agile, flexible et plein de ressources, une surprise n'attend pas l'autre en sa compagnie. Il est malicieux et semble incapable d'éprouver la moindre peur. Intellectuel et amoureux de cinéma, les effets de style font partie intégrante de sa vie tout autant que les échanges philosophiques à trois heures du matin. Possessif et affectueux, il n'a pourtant jamais eu de relation amoureuse stable, le prince de la nuit étant trop indépendant et imprévisible pour que ces dames arrivent à lui faire confiance. Actif, Noctis a toujours besoin de toucher quelque chose, de jouer avec un truc qui dépasse ou simplement d'entendre sa propre voix. S'il est calme c'est qu'il y a un problème. Impossible à ignorer, on ne peut s'empêcher de se demander si on l'aime ou si on le déteste. Il a juste besoin d'un peu d'affection et d'une bonne baffe.

he
ad
bo
dy
◮ Origine/Type : Canadien.
◮ Taille & Poids : 180 centimètres. Le poids? Bande d'impolis.
◮ Corpulence : Trop maigre pour que ce soit sain, mais disons simplement svelte et élégant.
◮ Couleur des yeux : Ses iris sont d'un caramel respirant d'intelligence. Leur teinte rappelle l'or en fusion, leur pulsation l'intensité du prédateur.
◮ Couleur des cheveux : Autrefois noirs comme l'encre, ses cheveux ont blanchi avant l'heure suite au traumatisme subit par son corps pendant la transformation soudaine de son organisme. Depuis il les teint lui-même en blanc pour éviter le poivre-sel/gris caractéristique des hommes âgés.
◮ Autre : Un vieil accident lui a laissé une fine cicatrice au sourcil droit. Noctis est aussi ambidextre et très habile de ses mains, pianiste oblige.
◮ Style vestimentaire : Noctis affectionne les vêtements à la mode, particulièrement ceux qui sont un peu serrés ou qui lui donnent l'air de venir d'une bonne famille sans pour autant faire fils de riche. Un style mi-intellectuel, mi-tendance si l'on devait résumer la chose.
History

Vulnerant omnes ultima necat.

Noctis, quelle idée de donner un prénom pareil à un enfant? Pour Nora Morgan, professeur à l'université de St-John's au département des anciennes civilisations grecques et romaines, il n'y avait rien de plus normal et, surtout, de plus classe. Enfin, sauf peut-être César, mais même elle avait ses limites. Son jeune amant, quant à lui, n'eut rien à dire sur la question. Nora et lui ne s'étaient vu qu'à trois ou quatre reprises et la mère s'était assurée que son nom n'apparaisse pas sur le certificat de naissance. Femme courageuse, la fille unique des Morgan était fin prête à affronter les difficultés de la vie de mère monoparentale. Le plus beau, dans cette histoire, c'est qu'elle ne s'en tira pas si mal. Certes le gamin mouilla longtemps son lit et fut souvent surpris à maltraiter des papillons, des crapauds ou même le chien du voisin, mais n'était-ce pas là le comportement habituel de beaucoup de jeunes garçons? Pas vraiment, soyons honnêtes, mais tous s'entendaient pour dire qu'un peu plus de discipline allait arranger la chose ou, dans le pire des cas, qu'une activité parascolaire qui lui permettrait de se concentrer sur autre chose le ferait. C'est ainsi que Noctis fut inscrit à des cours de piano trois soirs par semaine et se découvrit une véritable passion. Entre ça et les petits cours de latin improvisés par Nora, il était clair que le garçon allait se démarquer des autres en vieillissant. L'important, vous en conviendrez, est qu'il ne manqua jamais d'amour en ce foyer et qu'il aimait profondément sa mère. Se considérant comme l'homme de la maison, le jeune Noctis s'imaginait devoir et, surtout, pouvoir la protéger. Inutile de vous dire que ça ne se termina pas très bien.

C'est une nuit, alors qu'elle revenait très tard d'une soirée entre amis, que Nora Morgan s'endormit au volant de sa petite Nissan grise. Après ça la vie de notre protagoniste ne fut plus jamais la même. Il n'avait que douze ans et, par la logique même, fut placé en famille d'accueil. Durant les deux années qui suivirent Noctis eu quatre foyers différents, ne s'arrêtant de bouger une bonne fois pour toute que lorsqu'il arriva à Gatineau. Là-bas, il entra à l'école secondaire Nicolas-Gatineau en concentration musique, ce qui lui permis de renouer avec sa passion et de progresser en tant que pianiste et, de manière plus générale, musicien. Réservé et silencieux, un peu étrange et possédant un nom unique, c'est évident qu'il ne se fit pas beaucoup d'amis. On se moquait de lui en sports, là où il avait peur de se blesser aux mains. On roulait des yeux lorsqu'il donnait une performance au piano, les autres jeunes aimant bien se moquer de l'intellectuel de service. Ce n'est que via un coup de chance qu'il se fit une première amie en la personne d'Aisling. La jeune fille était plus compréhensive, plus attentionnée que les autres ou, peut-être, éprouvait-elle simplement le besoin de s'occuper d'un autre individu. Toujours est-il que la puberté fit son petit bout de chemin et que le garçon maladroit et solitaire devint assez mignon et appris à former des phrases de plus de cinq mots sans balbutier. Il arriva à rejoindre un petit groupe et à se rapprocher d'autres camarades, fit sa dose de mauvais coups et eut une ou deux petites amies. Son bal des finissants fut une soirée agréable et il fit sa grande entrée au Cégep. Curieux d'en apprendre plus sur les gens en général, leur manière de penser et tout ce qui s'en suit, c'est vers les sciences humaines qu'il s'orienta.

Si, pour plusieurs, ce programme préuniversitaire est un choix facile et peu sérieux qui ne mène à rien, Noctis avait un point de vue fort différent. Les cours de psychologie et de sociologie devinrent rapidement ses préférés, suivis de près par les cours d'histoire. Comprendre le fonctionnement d'un cerveau humain, la structure de sa société et la façon dont les choix pouvaient être influencés, tout cela s'avérait si fascinant! S'il n'était pas bon acteur et bon manipulateur avant ça, c'était maintenant chose faite. Poursuivant dans cette voie, Noctis choisit un programme universitaire s'appuyant sur ses acquis : un bac en théâtre. C'est dans cette même période qu'il emménagea dans son premier appartement et obtint son petit boulot dans un club vidéo des environs. Il composa quelques pièces au piano dans son temps libre, mais ne les écrit jamais et ne les partagea pas, laissant sa musique sombrer dans un oubli quasi-immédiat. Ce n'est qu'une fois son diplôme en poche que la situation commença à dégringoler de nouveau.

Bien sûr ce n'était pas écrit sur la brochure, mais les diplômés en théâtre sont peu nombreux à se trouver immédiatement un emploi. Son patron refusant de lui donner plus d'heures, le jeune homme n'eut d'autres solutions que de commencer à jouer du piano dans les mariages et autres événements du même genre. Ce n'était certainement pas plaisant, mais c'était nécessaire pour payer les factures. Son entrée dans une petite troupe de théâtre indépendante du coin aurait pu l'aider à se remonter, mais le fait est que le pianiste était profondément dégoûté de la tournure que prenait sa vie. Désirant oublier, il multiplia les soirées arrosées jusqu'à rentrer au petit matin ivre mort, accédant à un certain site web sans y penser. Flottant entre deux états, Noctis formula son voeu avant de s'endormir, oubliant tout de sa soirée. Souvenirs ou pas, il était néanmoins trop tard. En quelques mots le jeune homme avait scellé son destin. "Je veux rentrer chez moi". Il aurait dû savoir que c'était impossible, qu'il ne retrouverait jamais sa mère, qu'il n'aurait jamais de seconde chance. Et pourtant...

Deux mois plus tard, au temps présent, Noctis a beaucoup maigri et sa chevelure a perdu son noir de jais. Ses nuits sont courtes et ses repas recrachés lorsqu'il s'entête. Il a apprit à fuir le soleil et à éviter de toucher les gens, plus particulièrement leur peau. Un accident serait si vite arrivé. C'est exact, Noctis est devenu un vampire. Et maintenant quoi? Aucune idée. Il ne lui reste plus que cette maladie étrange, la solitude et l'impression amère d'être en train de rater sa vie. Bienvenue chez les adultes!


Monstre
▶ VAMPIRE
Ce que beaucoup auraient qualifié de grotesque farce n'en est pourtant pas une. Mystérieux et amoureux de la mise en scène, du dramatique, Noctis semblait prédestiné à arpenter la nuit sombre avec le coeur en peine. Trouvant la poésie dans la solitude et la mélancolie, ne pouvant réprimer un sourire cynique devant les vérités sombres de la vie, le jeune homme épouse les stéréotypes sans le moindre effort. Il lui suffit d'entendre le rythme d'un battement de coeur, de sentir une pulsation au bout de ses doigts pour que son sang se réchauffe, que ses pupilles se dilatent et que ses lèvres partent avidement en quête de passion. Les morsures ne viennent que plus tard sous le coup de l'excitation, un geste né d'impulsions impérieuses. Son régime s'avère toutefois bien peu pour son corps d'homme adulte et notre anti-héros paraît sous-alimenté. Certains de ses proches, ignorant tout de sa condition, ont bien tenté de le faire manger, mais sans succès. Ingérer de la nourriture dite habituelle le rend malade, son système ayant de plus en plus de mal à l'accepter.

Ce n'est pourtant pas tout, l'épiderme de Noctis est aussi particulièrement blême. Si le menteur fut toujours sensible aux rayons uv, son vampirisme n'a certainement pas aidé sa cause. Possédant une peau délicate, il n'est pas rare qu'il attrape un coup de soleil même lors d'une journée nuageuse. Noctis est condamné à fuir l'astre solaire en toute ironie du sort. Heureusement son état s'accompagne de certains avantages. Notre protagoniste voit sa force physique, ses sens et sa vitesse augmenter chaque fois qu'il consume du sang humain. Ses capacités de guérison et son espérance de vie montent au même rythme que sa température corporelle et que son pouls diminuent, au jour le jour. Si le jeune homme se prive de sang trop longtemps il est susceptible aux chutes de pression et à une irritabilité accrue accompagnée de faiblesses.

Comme vous le saviez sans doute déjà, Noctis aime s'entourer d'artifices et de petites habitudes rituelles qui font peu de sens pour le commun des mortels. En ce sens, il tient mordicus à ne pas entrer en terrain privé sans y avoir été expressément invité. Bien sûr rien ne l'empêche d'y aller dans les faits, mais ça l'amuse beaucoup de rendre des lettres de noblesse aux gens de son espèce. Dans le même registre il évite les croix, l'ail, les églises et les clôtures faites en bois (pour les pieux). Pour finir, il n'a toujours pas trouvé comment faire disparaître sa réflexion des miroirs, mais vous pouvez être certains qu'il cherche, ça l'amuse tellement. Accessoirement, Noctis possède aussi un costume de vampire bon marché et des crocs en plastique juste pour la blague. Tant qu'à être un vampire autant en assumer les parties amusantes et en profiter à fond.



Mea Culpa

◮ Prénom/Surnom : Charlie.
◮ Âge : 22 ans.
◮ Comment as-tu trouvé le forum ? Via le partenariat d'un forum d'une amie d'une de mes amies, littéralement.
◮ Et comment tu le trouves, maintenant ? Le design me laisse un peu perplexe? Il est assez sombre et sur mon écran parfois l'organisation du forum rend un peu bizarre. Cela mis à part j'aime beaucoup le contexte qui offre la possibilité de jouer au Québec, c'est une opportunité en or pour une québécoise <3 surtout qu'en plus je peux jouer un personnage vampire, c'est magique!
◮ Qu'est ce que t'inspire le mot "Outaouais" ? Une région où habite l'une de mes plus proches amies qui, accessoirement, essaie de me convaincre d'y emménager alors qui sait, un jour ce sera peut-être vraiment chez moi.
◮ Quelque chose à dire ? Ce n'est vraiment pas la présentation du siècle, je suis désolée, mais j'ai tellement hâte de jouer! x)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Faber est suae quisque fortunae - Noctis D. Morgan
Jeu 11 Aoû - 0:28


Humain
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humain

Personnage sur l'avatar - Anime : Elizabeta Héderváry (Hungary) - Hetalia: Axis Powers.


You’ve got to take your mind off him
But not with aspirins


‘‘
Re-Biiiienvenuuue ❤️

Un peu HS mais si tu as le temps de m'envoyer une capture d'écran ça m'intéresse de savoir pourquoi le design te rend perplexe xD. Désolée de ça en tout cas  

SINON POUR LES CHOSES SÉRIEUSES : Je trouve que ta présentation est très bien, tu ne devrais pas la dénigrer c'est pas gentil pour elle   .
C'est simple, précis, efficace, bien écrit, ça respecte le contexte... Donc c'est parfait ! En plus ton perso' à l'air sympa (en tout cas peut être pas "sympa" mais "intéressant" du moins xD). ET PUIS J'AIME LES VAMPIRES #TeamEDOUARD-LOLILOL.


Du coup je te valiiiide ❤️ J'espère que tu t'amuseras bien sur le fow :3


Petits liens utiles
Après la validation

Rescencement de ton avatar : WWW.
Fiche de Relation : WWW.
Demande de RP : WWW.
Le Flood : WWW.
Revenir en haut Aller en bas

Faber est suae quisque fortunae - Noctis D. Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Marie Morgane (Mary Morgan) :
» Je t'insupporte, tu m'insupportes, on s'insupporte ! (Morgan & Becky)
» Noctis - Finie !
» Pour Morgan le blondasse trop bonnasse.
» [FB] Les questions étoilées de Noctis [PV Suki]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOLDEN NIGHT :: Personnages :: Présentations :: Dossiers :: Fiches Validées :: Monstre-