Partagez|

Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet : Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE
Dim 12 Juin - 1:15


Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Monstre

Monstre : Eikthyrnir Ω Hybride cerf à l'aura enchanteresse, aux bois majestueux et au regard perçant. Bête des dieux, il fut chanceux quant à sa malédiction et peut-être s'attire-t-il certaines foudres bien qu'il n'ait rien choisi. Causes de la transformation encore inconnues, les carottes font parties du lot des choses qu'il ne peut plus manger.
Personnage sur l'avatar - Anime : Tsukishima Kei Ω Haikyuu!!


‘‘
Judicael Winiger
who is
here ?

◮ Genre : Jusqu'à preuve du contraire, t'as quelque chose qui pend entre les jambes et c'est plutôt un truc du genre sexe masculin qui se dessine là, mais t'as pas vraiment choisi non plus de t'appeler homme.
◮ Naissance : Tu n'as plus vraiment assez de doigt pour compter ton âge, à partir de ce moment-là on dira que tu es certainement vieux mais ce que disent les papiers c'est que t'es né en 1994 dans une certaine ville du sud de la France bien que ton pauvre sang soit Canadien.
◮ Groupe : Ils disent tous que ça n'existe pas, ils disent tous que c'est un truc d'histoire, un truc d'enfants, un truc qui n'existe que sous les lits et dans les placards mais pourtant, tu as bien l'impression d'être un monstre.
◮ Orientation Sexuelle : T'es un peu du genre curieux, t'es un peu du genre à goûter tous les fruits défendus et à te glisser contre tous les corps qui passent alors on pourrait dire que tu es bisexuel mais tu n'aimes pas vraiment les étiquettes.
◮ Autre : T'es pas de ceux qui sont allés à l'école bien longtemps, tu l'as quittée dès que tu as pu parce que ce n'est pas ce qui t'intéressait ; toi tu voulais apprendre un métier, tu voulais travailler de la matière et c'est comme ça que t'as fini luthier, t'es pas tout seul et ils jugent en disant que t'es encore qu'un apprenti, mais t'es presque heureux de ne pas avoir la gueule à l'emploi et de pourtant t'en sortir avec tes lunettes sur le nez et à tes heures perdues, t'es toi-même un violoniste et plus en général un petit artiste.



ACTIF Ω AFFECTUEUX Ω APAISANT Ω ARTISTIQUE Ω AUDACIEUX Ω BAVARD Ω BEAU PARLEUR Ω BOUT-EN-TRAIN Ω COMPRÉHENSIF Ω CURIEUX Ω CRÉATIF Ω DÉBAUCHÉ Ω DÉSORDONNÉ Ω DISTRAIT Ω ÉCONOME Ω EXCENTRIQUE Ω FÊTARD Ω FRANC Ω IMAGINATIF Ω IMPULSIF Ω INDÉPENDANT Ω INSOLENT Ω MALADROIT Ω ORIGINAL Ω OUVERT Ω OPPORTUNISTE Ω SÉVÈRE AVEC LUI-MÊME Ω SOURIANT Ω SUPERSTITIEUX

he
ad
bo
dy
◮ Origine/Type : Il y a souvent cette question qui revient, vous savez, pour se moquer, gay ou européen mais tu n'as jamais vraiment trop vu la différence, toi.
◮ Taille & Poids : Tu sais que tu es plutôt grand, voire tu es plutôt du genre à être impressionnant et sans vraiment vouloir rire avec tes 192 centimères, t'es du genre à prendre les gens de haut. T'es pas vraiment trop gros non plus, certains diront que t'eslutôt du genre trop fin, un peu comme une brindille avec tes  82 kilogrammes qui se sont posés sur tes hauts.
◮ Corpulence : On ne peut pas dire que tu sois très épais, en fait t'es plutôt fin quoi qu'assez musclé pour que se dessine sur ton ventre la trace de tes abdos. Pas vraiment longiligne mais pas non plus une feuille, t'es plutôt normal à vrai dire, un gars banal.
◮ Couleur des yeux : Tu ne sais pas, t'as pas vraiment envie de savoir. Sans chercher à comprendre, tu dirais simplement marron mais certains disent qu'il y a de ces reflets jaunâtres un peu fades, un peu fatigués et un peu blasés peut-être.
◮ Couleur des cheveux : Pour l'instant, t'es du genre blond mais vraiment blond, presque trop clairs et assez courts parce que tu es du genre à déconner avec, parce que tu profites de leur clarté pour les teindre de toutes les couleurs quand ça t'arrange.
◮ Autre : Un peu du genre décalé ou comme ils le disent si bien avec leur langage de jeune alternatif t'es le genre de gars qui se trimballe avec les cheveux d'une couleur différente chaque jour qui passe. T'as aussi les oreilles percées ainsi que ton cartilage maltraité, des billes de fer se dessinent aussi sur chacun de tes tétons puis sur ton nombril. Un croissant de lune est tatoué sur ton avant-bras droit tandis que le soleil est sur le gauche. On peut voir le long de ta colonne vertébrale le symbole de chaque planète et si on descend encore un peu plus bas, sur tes côtes est incrusté un bouquet d'hortensias mêlé au signe du zodiaque de la balance.
◮ Style vestimentaire : Ton style c'est pas vraiment un truc travaillé, c'est plus du genre débraillé voire tu ne sais plus trop comment on assortit les vêtements ; tant que ça ressemble à quelque chose, tu diras que c'est bon. Tu restes un peu décalés à contre-courant de la mode actuelle -quoi que, à ce qu'il parait c'est la mode d'être différent. Des pantalons trop serrés, toujours trop foncés et des hauts souvent trop larges qui laisse entrapercevoir tes clavicules et peut-être même la barre de fer qui traverse ton téton.
Histoire
On ne peut pas dire que tu as une histoire très mouvementée, ni même qu'elle est triste. On ne peut pas dire grand chose à vrai dire à propos de cette histoire qui semble être plate, un peu déjà-vue, quelque chose qu'on a pas forcément envie de lire mais qui finalement attire toujours l'oeil. T'es né comme un pauvre abruti en plein milieu du sud de la France, à l'arrière d'une voiture de location dont ta mère a tâché les sièges -et cela semblait tellement plus grave que d'avoir sortir un truc de son utérus. T'es né là-bas parce que tes parents avaient décidé de faire la tournée des grands vignobles ; ils ont dit que pour fêter leur mariage, ils n'avaient qu'à faire ce voyage. Ils n'avaient qu'à partir, quelque part, comme ça, avec une voiture mais ils n'avaient jamais prévu que tu pointes le bout de ton nez. Malheureusement pour eux et certainement à cause des heures de vol, te voilà né avec un mois d'avance. Ce n'était pas très grave, ont dit les médecins, tu vas bien et t'as l'air d'être un gosse normal. Pourtant, on va te garder plus d'une semaine parce qu'on sait jamais -vous voyez, il n'est pas né dans de bonnes conditions, on a besoin de s'en occuper, tes parents disent toujours que leur anglais était à pleurer de rire et souvent, ils essayent de le refaire sans vraiment réussi, ou alors ils le réussissent tellement bien que c'en est effrayant. Depuis, tu n'es jamais retourné en France. Parce qu'il coule dans tes veines le sang d'un gentil nordique, le sang de celui qui vient d'un pays trop froid et qui se situe un peu plus loin, de l'autre côté de la mer. On ne raconte pas les galères pour faire dire que le bébé né là-bas était en fait d'ici et tu ne raconteras pas non plus comment tu as failli te retrouver français alors que tu ne sais rien de ce pays -mais tu sais qu'il se trouve de l'autre côté de l'océan et tu as tendance à penser que c'est déjà beaucoup quand tu vois certaines personnes incapable de replacer leur propre capitale sur la carte. Toi, t'as jamais été mauvais pour la géographie, juste un peu flemmard.

Très vite, tes parents ont cru voir en toi un prodige mais ce n'était pas vraiment ça ; disons que tu t'en sortais et que tu faisais de ton mieux mais t'as toujours un peu ramé au fond. Ils avaient pas l'air de le comprendre, pour eux quand on est bon quelque part, on est bon partout mais ce n'est pas comme ça que ça marche à vrai dire. Tu avais quelques facilités dans les matières scientifiques, mais ça c'est parce que tu traines dans les bouquins de papa depuis que t'es gosse, ça aide. C'est un peu son travail, d'enseigner ce genre de choses alors finalement, t'as intégré quelques notions à l'avance, puis à les écouter parler aussi, ça aide. Le reste était plus compliqué. T'as toujours apprécié parler, t'as toujours apprécié lire mais tu n'as jamais été très bon non plus et là est le problème. Tu ne peux exceller quelque part si tu n'as pas envie de faire des efforts et tu n'avais pas envie. Pourtant t'as pris sur toi-même, t'as dit qu'il fallait faire quelque chose, tu t'es dit que merde tu ne pouvais pas les ignorer et les laisser dans la panade, mais ce fut peine perdue. Le seul endroit où tu semblais t'en sortir quelque peu c'était à tes cours de violon. Elle aussi, elle avait de grandes attentes pour toi. Tu deviendras une star disait-elle alors que frottant tes cordes, tu avais l'impression que les sons étaient plus ignobles les uns que les autres. Apparemment pas. Puis le violon, c'est la seule chose que tu as vraiment continué, au final, c'est la seule chose que tu te trimballes encore partout comme un vrai idiot sans cervelle. On te dit que c'est fragile mais toi t'aimes bien le sortir au milieu de la rue et te mettre à jouer, contre une pièce ou une oreille, tu n'en as pas grand chose à faire tant qu'on fait attention à toi et tant que quelqu'un veut bien te complimenter. Tu ne sais pas si t'es à la recherche de gloire ou juste de reconnaissance, mais tu recherches quelque chose et ces inconnus savent te le donner.

Ils ont décidé de t'offrir une petite soeur, un jour. C'est comme ça qu'ils ont foutu les choses et et c'est comme ça qu'ils te l'ont dit mais pour toi ce n'était pas vraiment un cadeau et ce n'était pas grand chose à vrai dire. T'avais déjà commencer à tourner mal à cette époque. Petit racaille de bac à sable, tu faisais des conneries sur conneries et personne ne semblait vouloir te dire un truc. Tes parents semblaient débordé, t'avais tout juste onze ans et on pensait que ce n'était que le début d'une crise d'adolescent normal alors ils ont décrété que tu te sentais seul ; il te fallait un peu de compagnie et quoi de mieux qu'une petite soeur ? D'ailleurs, c'était ridicule, parce qu'ils ne pouvaient pas choisir à l'avance alors comment savaient-ils que ça allait être une petite soeur ? Ca n'en était même pas une. Ils furent très certainement déçus et tu avais envie de leur dire que c'était normal ; on réfléchit deux secondes avant de se faire un gosse. Maintenant, regardez le pauvre nourrisson qui avant même d'être né devait répondre à des attentes. Il porte tout de même un joli prénom, le Camille. C'est beau, c'est français et à ce qu'il paraît c'est féminin mais aussi masculin ; une joie pour tes parents qui feront de cet enfant tu ne sais trop quoi. T'as pas envie de savoir à vrai dire.  

En vrai, tu étais complètement surprotecteur. Tu ne voulais pas lâcher ton frère d'une semelle et tu ne voulais pas que quelqu'un te le prenne. Tu es certains de t'en être occupé plus que tes parents mais tu ne leur reprocheras jamais. Ce n'est pas comme si tu ne l'avais pas choisi et ce n'est pas comme si tu ne l'avais pas décidé ; tu voulais qu'il voit en toi quelqu'un de bien, tu voulais qu'il voit en toi un modèle parce que bon Dieu, enfin quelqu'un qui pouvait te regarder avec les yeux qui brillent. C'est parce qu'à ce moment-là, tu n'étais que déception pour tes parents. Un pauvre gosse perdu et débraillé dont l'ombre se dessinait quelque part devant lui. Tu n'étais plus vraiment le gosse que tout le monde aimait et que tout le monde traitait de prodige ; racaille, sous-catégorie ou tu ne sais quoi d'autre, t'étais devenu leur hantise. Tu te dis qu'au fond, s'ils ne t'avaient pas foutu la pression comme ça, peut-être que tu n'aurais pas changé et peut-être que tu n'aurais pas voulu te démarquer et peut-être que tu n'aurais pas voulu devenir quelqu'un d'autre. Alors ton petit-frère était le seul à te regarder avec ses grands yeux qui pétillent, ceux de l'amour, fraternel ou non qu'en avais-tu à faire ? Il était là et c'est tout ce qui comptait. Tu semblais avoir besoin de lui plus qu'il n'avait besoin de toi. Il était celui qui t'encourageait, celui qui t'écoutait, celui qui te disait, chaque fois que tu changeais de coupe de cheveux, que tu étais beau, très beau même et ton premier tatouage n'était qu'une œuvre d'art et ton premier piercing était plutôt rigolo puis même qu'il disait qu'il voulait s'habiller comme toi plus tard -au grand damne de tes parents qui faisaient tout pour faire de cet enfant un prodige à son tour et toi, tu l'encourageais. Tu l'encourageais, plein de regrets, pour tes parents que tu avais trahis mais pour lui aussi que tu forçais à s'enfermer dans une vie qui ne le rendrait pas forcément heureux ; mais tu ne voulais pas qu'il vive comme toi et tu ne voulais pas qu'il traîne de bars en bars, de bras en bras et tu ne voulais pas qu'il résume sa vie à rien, sans attache. T'avais pas envie de le voir livré à lui-même et t'avais pas envie qu'il se ramasse comme toi t'as fait, parce que lui, il n'aurait certainement pas la force de se relever ; toi t'en boites encore.

T'avais dix-neuf ans quand ils t'ont dit qu'il était en train de crever, qu'il était dans une impasse, que la voiture l'ayant fauchée ne s'était même pas arrêtée et que quelqu'un l'avait trouvé sur le bord de la route à moitié décédé. Ils essayent de le sauver mais c'est dur et s'ils y arrivent, ils ne garantissent pas son état. C'est un peu de ta faute, si c'est arrivé. Tu lui as dit de venir te rejoindre. C'est toujours une histoire comme ça de toute manière. Il a du courir, ne pas faire attention, tu le connais, il est plutôt tête en l'air. Tu n'aurais pas dû lui dire de se presser et tu n'aurais pas dû lui dire que c'était urgent -il n'y avait rien d'urgent à vrai dire, tu lui avais simplement préparé son plat préféré pour le féliciter de ses résultats. Tu voulais fêter ça avec lui mais c'est à toi qu'on fait la fête maintenant. Tu étais désespéré, au bord des larmes, t'étais carrément au bout du rouleau. Ils l'ont sauvé, oui, mais il ne s'est pas réveillé et se réveillera-t-il un jour ? C'est une question que tu te poses encore alors qu'il repose au fond d'un pauvre cercueil. C'est un jour que tu avais ta main dans la sienne, un jour où tu pleurais toutes les larmes de ton corps, un jour où tu te rendais coupable de tout et où tu demandais pardon encore et encore que le choix te fut proposer. Celui de faire un vœux. T'as été idiot, tu crois, d'accepter et en même c'est dans ta nature de croire à ce genre de choses. T'as trouvé ça louche mais tu t'es dit qu'il n'y avait pas d'autres moyens ; ce fut comme une révélation, un truc du genre. Puis, ce n'est qu'une chance sur deux et tu n'avais rien à perdre -c'est ce que tu pensais. Alors tu as souhaité, très fort, tu as souhaité qu'il survive, qu'on arrête de dire que c'est de ta faute, qu'il montre à tout le monde qu'il est fort mais peut-être était-ce un vœux bien trop égoïste pour qu'il soit réalisé ; il ne s'est jamais réveillé.

Tu as perdu tout contact avec ta famille, tu as été maudis, tu as perdu la seule personne qui comptais pour toi et tu n'étais qu'un débauché de plus dans les rues de la grande ville. Tu t'es dit que tu vivrais pour lui, qu'importe ce qu'il t'arrive ; même si tu étais devenu un monstre.

Monstre
Eikthyrnir

Tiré de la mythologie nordique, Eikthyrnir n'est qu'un simple cerf enchanté aux propriétés magiques, ils auraient crée selon les livres toutes les rivière que l'on connaît.

Monstre plutôt pacifiste de ce fait, tu as compris que quelque chose clochait quand ton pauvre steak a commencé à te dégouté, quand tu n'avais envie de manger plus rien d'autre que de la salade -et parfois des légumes. Tu n'as pas vraiment trouvé ça normal, même l'alcool que tu ingurgité sans vraiment réfléchir semblait te dégoûter. Si tu réfléchis quelque peu, ce sont les seuls symptômes sur ta forme humaine ; il y a bien aussi ce côté apaisant, presque mystique que tu sembles avoir développer, comme une aura qui ne cesse de t'entourer.

Ta forme monstrueuse, si on peut appeler ça comme ça, n'est pas bien différente de ta forme humaine. Nous pouvons parler de bois majestueux poussant sur le haut de ton crâne -et de la douleur que cela semble accompagner, ainsi qu'une jolie paire d'oreille animale pour accompagner le tout. Ton regard a pris une couleur bien plus dorée, presque pailletée et sur ton arrière train se dessine une jolie queue. Plus que d'un monstre, tu as l'air de ces hybrides tout droit sortis d'un manga. Mais tu avoueras trouver cette chose plutôt encombrante, surtout quand tu n'as toujurs pas compris ce qui déclenchait ta transformation -ce ne sont pas les émotions, ce ne sont pas tes pensées et tu n'en es pas certain, mais la dernière fois c'est arrivé quand tu mangeais des carottes.

Tu n'es donc pas le genre de monstre monstrueux et en plus de ça, t'es pas le genre de monstre complètement méchant ; voire t'es plutôt inoffensif et par moment tu peux entendre la moquerie de certains mais toi tu t'estimes assez chanceux que de ne pas être devenu une bête sanguinaire parce que si ça avait été le cas, tu ne sais pas ce que tu aurais fait.



Le Joueur

◮ Prénom/Surnom : Sorenza Ω LikeNovocaine
◮ Âge : Dix-huit ans tout rond ! (même si c'pas rond, chut)
◮ Comment as-tu trouvé le forum ? Partenariat !
◮ Et comment tu le trouves, maintenant ? Je suis amoureuse, littéralement.
◮ Qu'est ce que t'inspire le mot "Outaouais" ? Un pokémon. :flower:
◮ Quelque chose à dire ? Vous êtes tous bôs.


Dernière édition par Judicael Winiger le Sam 18 Juin - 11:02, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE
Dim 12 Juin - 8:59


Humain
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humain

Personnage sur l'avatar - Anime : Elizabeta Héderváry (Hungary) - Hetalia: Axis Powers.


You’ve got to take your mind off him
But not with aspirins


‘‘
Bonjour & Biiiienvenuuuue

J'aime beaucoup ton style d'écriture sur le début de ta fiche  please J'ai hâte de la lire !
En tout cas, bon courage pour finir. Et si tu as des questions n'hésite pas à venir nous embêter (tu nous embêteras pas) Lama dance
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE
Dim 12 Juin - 9:31



avatar
Invité
Invité



‘‘
Oh bienvenue parmi nous ! Bon courage pour ta fifiche ~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE
Dim 12 Juin - 9:58


Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Monstre

Monstre : Eikthyrnir Ω Hybride cerf à l'aura enchanteresse, aux bois majestueux et au regard perçant. Bête des dieux, il fut chanceux quant à sa malédiction et peut-être s'attire-t-il certaines foudres bien qu'il n'ait rien choisi. Causes de la transformation encore inconnues, les carottes font parties du lot des choses qu'il ne peut plus manger.
Personnage sur l'avatar - Anime : Tsukishima Kei Ω Haikyuu!!


Moonlight drive
burning through the skies a thing of fire connected with our minds and called us higher crawled across the skies and called our name we are the children of the sun we came to be and to become we are the children on course to where we're from ©️alas.


‘‘
Hanwww. Merci beaucoup ! yay
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE
Dim 12 Juin - 15:16


Humain
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humain

Personnage sur l'avatar - Anime : Neliel Tu Oderschvank - BLEACH


‘‘
Coucou et bienvenue !
Bon courage pour ta fiche n__n
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE
Dim 12 Juin - 18:56



avatar
Invité
Invité



‘‘
Bonjour et bienvenue !

Bon courage pour ta fiche~ ♥
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE
Dim 12 Juin - 18:57


Golden
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Golden

Démon : Type: Corbeau
Prénom: Malum
Caractéristiques: Oiseau assez imposant, il force Lys à assister à des choses morbides en l'y conduisant de façon subtile et est responsable de l'affectation de Lys à des patients dont la mort est assurée.
Personnage sur l'avatar - Anime : Kise Ryouta - Kuroko no basket




‘‘
BIENVENUE ♥

J'adore ton style d'écriture, j'ai hâte de lire ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE
Sam 18 Juin - 11:04


Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Monstre

Monstre : Eikthyrnir Ω Hybride cerf à l'aura enchanteresse, aux bois majestueux et au regard perçant. Bête des dieux, il fut chanceux quant à sa malédiction et peut-être s'attire-t-il certaines foudres bien qu'il n'ait rien choisi. Causes de la transformation encore inconnues, les carottes font parties du lot des choses qu'il ne peut plus manger.
Personnage sur l'avatar - Anime : Tsukishima Kei Ω Haikyuu!!


Moonlight drive
burning through the skies a thing of fire connected with our minds and called us higher crawled across the skies and called our name we are the children of the sun we came to be and to become we are the children on course to where we're from ©️alas.


‘‘
Merci beaucoup tout le monde.

Et j'ai fini ma fiche. ~ (et je suis désolée si y a un sujet pour ça, je l'ai pas trouvé. )
Des bisous à l'avance.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE
Dim 19 Juin - 9:57


Humain
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humain

Personnage sur l'avatar - Anime : Elizabeta Héderváry (Hungary) - Hetalia: Axis Powers.


You’ve got to take your mind off him
But not with aspirins


‘‘
Non il y a pas de sujet, t'inquiète pas ❤️
Je t'adore parce que j'ai mis un smiley qui rend trop moche sur le fond gris/noir mais je l'ai laissé au cas où un jour je fais un thème plus "blanc".. Et toi tu l'aimes bien ! Tu es quelqu'un de bien   Pas de discrimination  

Hum. Bon ! Pour les choses sérieuses :

Ta fiche est troooooop KOOOOOL !! J'ai adoré ! J'avais jamais eu l'occasion de voir une fiche écrite à la 2nde personne du singulier. C'est super sympa à lire & très original.
Et puis ton perso est super attachant ❤️.

J'ai particulièrement aimé cette phrase : "mais la dernière fois c'est arrivé quand tu mangeais des carottes." xD.

Du coup je te valide /o/ Bon RP !

Petits liens utiles
Après la validation

Rescencement de ton avatar : WWW.
Fiche de Relation : WWW.
Demande de RP : WWW.
Le Flood : WWW.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE



Contenu sponsorisé




‘‘
Revenir en haut Aller en bas

Even if the sun's about to show, I never stuck around to know Ω JUDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOLDEN NIGHT :: Personnages :: Présentations :: Dossiers :: Fiches Validées :: Monstre-